BEFR - Car Insurance BA - 728x90

Après un accident de voiture, comment réagir ?

Vous venez d’avoir un accident de voiture. Noter immédiatement le numéro de plaque d’immatriculation de la partie adverse.

prendre des photos de l’accident et des dommagesSi vous avez un smartphone ou un appareil photo prenez une photo de la plaque d’immatriculation. Pensez également à faire une photo en plan large de l’accident. Cela pourrait être fort utile en cas de contestation future.

Quoiqu’il arrive, restez calme et courtois afin d’éviter les énervements qui ne mèneront à rien de constructif. Le constat d’accident est primordial pour l’assureur et est le seul document valable afin de déterminer les responsabilités. Un document mal complété pourrait jouer en votre défaveur et dans le pire des cas, la responsabilité de l’accident pourrait vous être attribuée à tort ! Prenez tout le temps nécessaire afin de compléter le plus clairement le constat d’accident. Replisser vos données et cocher les cases correspondantes aux circonstances de l’accident dans votre colonne.

L’accident de voiture est sur une voie rapide

Mettez-vous à l’abri et enfilez votre gilet fluorescent si vous êtes sur une voie rapide! Sur une route en ville, mettez vous de préférence du coté trottoir.

En cas de délit de fuite

Vous aurez ainsi tout de même un minimum d’information à fournir à votre assureur concernant votre accident de voiture. Avec ce numéro de plaque d’immatriculation, allez immédiatement porter plainte au poste de Police le plus proche. Transmettez le rapport de Police à votre compagnie d’assurance (avec le constat d’accident que vous aurez tout de même pris le temps de compléter).

S’il y a des blessés graves

Appelez immédiatement le 101 (ou le 112 où que vous soyez en Europe) qui se chargera de prévenir les secours et la Police (à défaut de GSM, appelez à partir d’une borne kilométrique (tous les kilomètres généralement) et qui aura en outre pour avantage de permettre à la Police de vous situer très précisément). Ne déplacez pas une personne gravement blessée, car cela peut lui causer des lésions plus graves encore et/ou des hémorragies internes; Sauf, bien évidemment si le véhicule est en flammes ou menace d’exploser.

Si les circonstances de votre accident de voiture l’exigent (p.ex. véhicule immobilisé, blessures graves, manifeste énervement de la partie adverse), allumez vos feux de détresse. Positionnez un triangle de signalisation à quelques mètres du véhicule accidenté afin de sécuriser les lieux. Mettez votre gilet retro-réfléchissant, mettez-vous en sécurité et faites de même pour les autres personnes impliquées dans l’accident et appelez la Police.

S’il y a des témoins de l’accident de voiture

Veillez à noter toujours les coordonnées d’un ou de plusieurs témoins (même si vous êtes persuadé d’être en droit). Cela permettra d’éviter tout quiproquo au cas où les circonstances de l’accident paraissent floues. Au besoin, l’assureur pourra les contacter ultérieurement pour confirmer votre version des faits. Attention, sachez que les passagers de votre véhicule (ou toute autre personne de votre entourage direct) ne pourront valablement assumer le rôle de témoin.

Constat d'accident

Le constat d’accident

Dans tous les cas, veillez à compléter un constat d’accident. Ne vous laissez pas convaincre par la partie adverse de reporter cette tâche à plus tard et au contraire, méfiez-vous en tel cas, il se peut que le conducteur ne soit pas en ordre d’assurance.

Les réparations de votre voiture

Ne commencez jamais les réparations nécessaires sur votre véhicule endommagé, même si vous êtes persuadé d’être en droit. Votre assureur (ou plus probablement celui de la partie adverse) ne sera peut-être pas du même avis. Par ailleurs, vous devez généralement faire constater les dégâts par un expert qui procédera à leurs évaluations. Dans tous les cas, demandez l’accord de votre assureur avant de faire réparer votre véhicule.

Veillez à faire en sorte de limiter autant que possible les conséquences du sinistre (de sorte à ne pas l’aggraver). Ceci est une obligation légale et en cas contraire, votre assureur pourrait réduire son intervention au prorata des dégâts causés ultérieurement à l’accident.

      Assurance Belgique
      Assurance Belgique
      Login/Register access is temporary disabled
      Comparer:
      • Total (0)
      Compare
      0
      MAINTENANT