BEFR - Car Insurance BA - 728x90

Financement de l’achat de sa voiture ?

Il est rare qu’un client paie sa voiture au comptant sans qu’il ait besoin de recourir à un crédit pour le financement de l’achat de sa voiture !

En tel cas, plusieurs questions peuvent se poser :

  • Quelle formule dois-je choisir ?
  • Chez qui dois-je faire mon crédit ?
  • A quoi dois-je faire attention ?
  • Dois-je verser un acompte ?

Les formules de crédit

Si l’on met volontairement de côté le leasing, trois formules de crédit sont généralement proposées pour le financement de sa voiture. Dans tous les cas, lisez attentivement les conditions générales des contrats de crédit que vous signez. Même si, celles-ci sont longues et rébarbatives.

Et n’oubliez jamais l’adage : « emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent » !

Les prêts à tempérament

conseil sur le crédit Il s’agit de la formule de financement la plus classique. Cette formule est généralement proposée par les banques et les courtiers en crédit.
Cette forme de crédit permet au client de financer une partie ou l’entièreté du prix d’achat de la voiture. Le remboursement (incluant le capital et des intérêts) s’effectue par mensualités fixes, durant un laps de temps convenu au contrat.

Habituellement, ces remboursements s’étalent sur une durée de 2 à 5 ans. Sachez que la durée maximale de remboursement est légiférée :

  • Jusqu’à 2500€ = maximum 24 mois
  • De 2500€ à 3700€ = maximum 30 mois
  • entre 3700€ et 5600€ = maximum 36 mois
  • De 5600€ à 7500€ = maximum 42 mois
  • De 7500€ à 10000€ = maximum 48 mois
  • Plus de 10000€ = maximum 60 mois

Les ventes à tempérament

financerLe principe de la vente à tempérament est presque identique (montant fixe pendant une durée prédéfinie à l’avance dans le contrat) à celui du prêt à tempérament. Exception faite que dans cette formule, il est généralement prévu le paiement d’un acompte (de minimum 15%). Ce sont les concessionnaires qui utilisent ce type de formule. Le vendeur est considéré dans ce cas comme prêteur ou intermédiaire de crédits. Notons cependant que la législation a récemment publié qu’il n’était dorénavant plus obligatoire de payer un acompte.

Cette formule est donc de moins en moins utilisée et est remplacée par les formules de prêts à tempérament. Qui sont donc identique sur la forme. Concernant l’acompte, bien qu’il ne soit plus requis comme dit précédemment, retenez cependant que l’organisme de crédit sera toujours libre de vous accorder ou de vous refuser un crédit. Voire de vous imposer un apport propre pour que le crédit soit accepté.

A savoir :
Juridiquement, pour une vente à tempérament, vous ne serez réellement propriétaire du bien que lorsque vous aurez payé minimum 40% du montant total emprunté. Attention donc au cas où vous ne pourriez plus rembourser le crédit. Et veillez à assurer valablement votre voiture en omnium complète (vol, perte totale, …).

Différence entre un crédit ballon et le leasingLes crédits Ballon

Dans cette formule, qui connaît un certain succès, la mensualité est beaucoup moins élevée que dans les formules de financement classique. En contrepartie, en fin de contrat, le consommateur devra payer une dernière mensualité (appelée le « ballon ») beaucoup plus élevée pour rembourser, en une fois, le solde du crédit.

Avantages

  • Les mensualités normales sont beaucoup moins élevée que les mensualités que vous auriez dû payer dans le cadre d’un prêt classique, dit à tempérament (jusqu’à 50% moins élevé).
  • Intéressant si vous êtes certain, au terme du prêt, de revendre votre véhicule (la vente de la voiture sert donc à rembourser la dernière mensualité).
  • Formule adaptée pour les personnes désireuses de changer fréquemment de véhicule (véhicule restitué en fin de crédit avec annulation de la dernière mensualité et achat d’un nouveau véhicule / souscription d’une formule de crédit comparable).
  • Possibilité, selon les termes du contrat, de restituer la voiture, sans le remplacer, et donc avec annulation de la dernière mensualité.

Aspects moins intéressants

  • Comparativement à un prêt classique, le coût total est supérieur (remboursement total « capital + intérêts »).
  • Risque d’être enfermé dans une spirale de crédit (souscription successive de plusieurs crédits « ballon », permettant la vente/reprise aisée de la voiture et l’achat d’un nouveau véhicule à des conditions similaires).
  • Parfois, il est fait état d’un nombre maximal de kilomètre que vous pouvez parcourir annuellement. En cas de dépassement, le client s’expose à des frais supplémentaires.

Différence entre un crédit ballon et le leasing :

Bien que ces deux processus se ressemblent dans leur manière de fonctionner, une différence notable est à épingler. Avec un crédit ballon, le client est propriétaire de la voiture. Tandis que dans le leasing, c’est l’organisme créancier qui est propriétaire de la voiture et le client n’est que locataire. Outre la propriété effective de la voiture, il faut savoir que cela a un impact en terme de fiscalité aussi (paiement des taxes notamment).

Conseil :
Méfiez-vous des publicités vantant des petites mensualités que vous avez à rembourser dans le cadre d’un crédit auto. Derrière ces belles promesses se cache souvent un crédit ballon. Gardez en tête comment fonctionne ce type de contrat et ce que cela implique, notamment financièrement.

Chez qui contracter un crédit ?

Généralement, un crédit peut être souscrit auprès d’une banque (ou éventuellement auprès d’un courtier en crédit). Mais pour un crédit auto, ne négligez pas de vous renseigner également auprès des concessionnaires. Ces derniers proposent souvent des taux très intéressants (parfois même des taux à 0%).

choix du créditNéanmoins, en contrepartie de ce beau taux préférentiel, les concessionnaires vous accorderont des remises plus faibles sur le prix d’achat de votre véhicule (réductions commerciales, prime de reprise, …). Il faut savoir que les termes d’un financement sont devenus pour les concessionnaires un nouvel instrument commercial afin d’appâter le client.

En conclusion, le maître mot est « comparaison » ! Comparer les diverses formules de crédit. Et tentez de chiffrer chaque formule qui vous est proposée (comparaison montant total payé : capital + intérêts, taux AEG, durée de crédit…). Notez que parfois il sera préférable d’emprunter légèrement davantage pour bénéficier d’un taux plus avantageux, à durée de contrat identique. Attirez l’attention de votre conseiller sur ce point et demandez différentes simulations. Pour comparer les meilleurs offres en ligne vous pouvez vous rendre sur le site de www.pret-voiture.be afin de voir quel crédit auto vous convient.

Sachez également qu’il peut parfois (souvent même) être plus intéressant de négocier une bonne ristourne/remise chez le concessionnaire. Et de contracter préférentiellement le crédit auto dans votre banque, alors même que le taux y est plus élevé. A ce petit jeu, votre calculatrice sera votre meilleur alliée !

Qu’est-ce que le TAEG ?

financementLe TAEG, ou taux annuel effectif global, est un critère de comparaison prévu explicitement par la loi pour défendre les intérêts des consommateurs.
Ce taux comprend le taux d’intérêt annuel réel mais aussi tous les frais connexes, sans la moindre exception.

Sachez que la loi interdit tout autre frais qui ne serait pas intégré dans le TAEG. Il sera donc par exemple interdit de vous réclamer ultérieurement des frais de dossier par exemple si ceux-ci ne sont pas explicitement prévu dans le TAEG.

Dès lors, il devient aisé de comparer un TAEG avec un autre TAEG, aux mêmes conditions (même formule de crédit, montant du crédit, durée du contrat, montant de l’acompte, …). Evitez par contre de comparer le TAEG d’une formule de crédit à tempérament et le TAEG d’un crédit ballon. Le système de calcul et le principe de fonctionnement de ces crédits sont différents. Si vous souhaitez comparer 2 formules différentes de crédit, comparez dans ce cas-là le montant total des remboursements (capital + frais + intérêts). Cette comparaison donnera un indicateur plus fiable.

A savoir :

Le TAEG peut varier en fonction :

  • du montant que vous souhaitez emprunter (+ le montant est important, – le taux sera élevé)
  • qu’il s’agisse d’une voiture d’occasion (taux + élevé) ou neuf (taux – élevé)
  • de la durée du contrat (+ la durée du contrat est longue, + bas sera le taux)

Parfois il peut être plus avantageux d’emprunter légèrement davantage pour bénéficier d’un TAEG d’une classe supérieure qui se révélera plus avantageux. N’hésitez donc pas à soulever ce point avec votre conseiller financier et à demander différentes simulations).

Un financement à 0%, une bonne affaire ?

crédit à 0%, une bonne affaire ?Les concessionnaires proposent parfois des crédits à 0%. Pour les distributeurs automobiles, les emprunts ne sont qu’un produit annexe. Grâce aux recettes de la vente de voitures, ils peuvent parfois se permettre de facturer des intérêts moins élevés que les banques.

Parfois, ils proposent même un crédit à 0 %. Toutefois, il convient d’être attentif à toute dérive. En effet, en tel cas il est fréquent que le concessionnaire n’accorde pas de remise supplémentaire (ou limite le montant de la remise) sur la voiture. Ou autre possibilité, propose une valeur de reprise moins élevée pour l’ancienne voiture. Si l’on examine le prix total, un financement à 0 % peut finalement s’avérer plus onéreux qu’un financement à 4 %…

Devez-vous souscrire à une assurance liée à un crédit ?

Assurance solde restant dû

Il peut être intéressant de souscrire à une telle assurance au cas où le montant emprunté est élevé. Cette assurance permet de mettre vos proches à l’abris au cas où vous veniez malencontreusement à décéder. En tel cas, cette assurance remboursera le solde de votre crédit auto.

Sachez que l’on ne peut vous imposer de souscrire à une assurance solde restant dû, la loi l’interdit. Bien que les organismes financiers vous pousseront très certainement à y souscrire car elle est fort rémunératrice pour eux compte tenu du rapport primes perçues / montants déboursés au cas où le risque venait à se produire.

Assurance maladie et/ou invalidité

Cette assurance se substitue à vous si vous tombez malade et/ou si vous devenez invalide et prend alors en charge les remboursements de votre financement (moyennant conditions).

Assurance chômage

Cette assurance rembourse les mensualités de votre crédit si vous veniez à perdre votre emploi (moyennant conditions).

      Assurance Belgique
      Assurance Belgique
      Login/Register access is temporary disabled
      Comparer:
      • Total (0)
      Compare
      0
      MAINTENANT