BEFR - Car Insurance BA - 728x90

Assurance vélo et vélo électrique

Outre les vélos traditionnels qui sont largement utilisés par les belges pour leurs déplacements quotidiens (voire pour se rendre à leur travail) ou pour leurs loisirs (ballade du week-end en famille notamment), de plus en plus de vélos électriques sont vendus en Belgique ! Et la tendance n’est pas prête de s’inverser (plus de 85% des familles flamandes et une famille wallonne sur 2 possède un vélo traditionnel). Les assurances l’ont bien compris et proposent à présent des packages assurance vélo (incluant aussi les vélos électriques par extension).

Différence entre vélo classique, vélo électrique et cyclomoteur

assurance véloLa distinction entre un un vélo traditionnelle et un vélo électrique est que ce dernier possède une assistance discrète et limitée qui ne dénature pas la fonction première du vélo (c’est-à-dire « pédaler ») ni son maniement (rayon de braquage et aspect visuel).

Le vélo électrique fonctionne avec une batterie et un moteur. Vous pédalez et le moteur vous assiste ainsi jusqu’à 25 km/h maximum. Un vélo électrique n’est cependant pas considéré par la loi comme un véhicule à moteur (puissance trop limitée) et dès lors, vous n’êtes pas obligé de souscrire une police Responsabilité Civile.

En revanche, les scooters et cyclomoteurs de leur côtés, dépourvus de pédales, ont une cylindrée avec une puissance maximale de 50cc. Outre l’obligation d’apposer une plaque d’immatriculation sur le véhicule et le port obligatoire du casque, les cyclomoteurs sont soumis à l’obligation d’assurance Responsabilité Civile.

Un vélo électrique pour qui ?

  • Pour les navetteurs qui veulent plus rapidement parcourir la distance entre leur domicile de leur lieu de travail
  • Aux personnes âgées, dont les capacités physiques sont diminuées
  • Pour ceux qui détestent pédaler en montée

Quelle assurance vélo et vélo électrique ?

Les vélos (qu’ils soient électriques ou non) n’ont pas d’obligation à ce niveau. En revanche, les cyclomoteurs doivent être assuré au minimum en garantie RC (pour les dommages causés à autrui).

Qui intervient en cas d’accident ?

Après un accident avec un véloPour les cyclomoteurs, c’est l’assurance RC obligatoirement souscrite qui va indemniser les tiers si vous êtes fautifs de l’accident. Si vous n’êtes pas fautif, c’est alors la protection juridique judicieusement souscrite aux côtés de l’assurance RC qui fera valoir vos droits.

Pour les vélos (et vélos électriques), les dommages aux tiers (si vous êtes fautifs) seront pris en charge par votre assurance familiale (qu’il est dès lors conseillé de souscrire). Si vous n’êtes pas fautif, c’est la protection juridique de l’assurance familiale (généralement en inclusion dans ce type de contrat) qui vous aidera à obtenir l’indemnisation à laquelle vous avez droit pour vos blessures et les dommages occasionnés à votre vélo.

Mais uniquement si le tiers fautif est connu !!! Une voiture identifiée ne vous a pas cédé la priorité ou un chien (dont le propriétaire est identifié) qui vous a malencontreusement fait tomber par exemple. Si le tiers n’est pas connu ou si vous êtes seul fautif, vous ne serez pas indemnisé ! A moins que vous ayez souscrit à une assurance spéciale vélo !

Les formules d’assurance vélo :

Il y a tout d’abord lieu de distinguer l’assurance vélo et l’assistance vélo. Cette dernière intervient en cas de panne avec votre vélo et vous met ainsi à l’abri d’un pépin lors de vos déplacements à vélo (panne mécanique, électrique, crevaison, vandalisme, immobilisation suite à un accident, remorquage, …).

Dans la formule d’assistance, vous serez généralement uniquement dépanné. Les frais à votre personne et à votre vélo ne seront pas couverts.

Et puis il y a l’assurance vélo. Les garanties proposées sont :

  • Vol.  Vol du vélo uniquement ou dommages consécutifs à une tentative de vol
  • Incendie. Dégâts dû au feu
  • Omnium. Dommages consécutifs à du vandalisme, suite à une chute ou un accident
  • Conducteur. Intervention diverse dans les frais médicaux du conducteur, aide financière en cas de décès ou d’invalidité, …
  • Protection juridique. Assistance en cas de litige.

Toutes ces garanties ne figurent pas dans chaque contrat ! Il y a donc lieu de vérifier ce que prévoit exactement chaque contrat et s’il répond à vos attentes.

Quelles sont les exclusions les plus fréquentes ?

  • Défauts de fabrication ou de construction
  • Usure du vélo ou des pièces du vélo
  • Les accessoires amovibles du vélo
  • Les dommages suite à la participation à un concours ou une compétition
  • Incidents suites à ivresse ou absorption de drogues
  • Refus d’intervention en vol s’il est avéré que le vélo n’était pas cadenassé
  • Une franchise peut parfois être d’application

Chez qui souscrire une assurance vélo ?

Les assurances vélo deviennent de plus en plus fréquentes et de plus en plus d’assureur commencent dès lors à les proposer. Le plus souvent il n’est possible d’assurer que les vélos de moins de 2 ans d’âge. Voici quelques unes de ces compagnies d’assurance :

Zoom sur l’assurance vélo chez Les AP Assurances

Les AP assurances vous proposent une assurance omnium pour votre vélo (électrique ou normal). L’offre est d’autant plus intéressante si vous avez acheté un vélo haut de gamme.

Les aspects principaux de l’’assurance vélo chez Les AP Assurances :

  • Remboursement en cas de dégâts matériels et de vol (en tenant compte de l’amortissement de votre vélo)
  • Idéale pour les vélos de max. 1 an (y compris les accessoires fixés)
  • Pas de franchise si les dommages sont supérieurs à 100 euros (chute, accident, vandalisme)
  • Couverture mondiale, même en vacances

Vous l’aurez compris, l’assurance Omnium Vélo des AP est donc un choix malin pour les mordus de vélo ! Pour un montant limité, vous évitez bien des soucis et vous ne raterez ainsi jamais une randonnée !

      Assurance Belgique
      Assurance Belgique
      Login/Register access is temporary disabled
      Comparer:
      • Total (0)
      Compare
      0
      MAINTENANT