Forum Assurance

Invité





Auteur Sujet: Omnium et travail, double emploi?  (Lu 4626 fois)

Francoise

  • Invité
Omnium et travail, double emploi?
« le: mai 24, 2014, 06:30:16 pm »
Je dois de temps en temps prendre mon véhicule personnel pour effectuer des visites dans le cadre de mon travail et mon employeur m’a annoncé que je bénéficiais à ce titre d’une assurance « omnium mission » au cas où mon véhicule serait accidenté.
J’ai moi-même déjà une assurance full omnium pour ma voiture vu qu’elle est quasi neuve encore. Du coup, la full omnium que j’ai moi-même souscrit n’est-elle pas superflue et est-ce qu’il ne serait pas préférable de la supprimer ?

Alain

  • Newbie
  • *
  • Messages: 0
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
  • Liked:
  • Likes Given: 1
Omnium et travail, double emploi?
« Réponse #1 le: mai 24, 2014, 06:30:16 pm »
Une « omnium mission » est une assurance de type omnium complète que l’employeur met à la disposition de ses employés pour couvrir les éventuels dégâts occasionnés aux véhicules privées des employés dans le cadre d’une mission effectuée pour et avec l’accord de son employeur.

Cela signifie donc que ce type d’omnium n’interviendra pas si un dégât intervient lors d’un usage strictement privé du véhicule (pour son propre compte donc). Dès lors, on ne peut parler de double emploi. Par ailleurs, il faut savoir que l’assurance omnium souscrite à titre personnel interviendra généralement toujours en 1er lieu par rapport à celle fournie par l’employeur (éventuellement si l’employé a une franchise élevée, l’omnium mission pourra rembourser la différence non prise en charge).
Dès lors, autant dire que si vous avez déjà une omnium souscrite à titre privée, l’omnium de l’employeur n’aura quasiment jamais aucune utilité. Si au contraire, vous n’avez pas d’omnium souscrite à votre propre nom, cet avantage proposée par votre employeur constituera une protection bienvenue.

A savoir : si vous utilisez votre véhicule privé à titre professionnel, signalez-le impérativement à votre assureur personnel, sous peine de sanctions en cas de sinistre !

Généralement, si les trajets ne sont que ponctuels ou ne dépassent pas un certain forfait kilométrique, votre assureur n’augmentera pas le montant de votre prime mais veillez dans tous les cas à obtenir une confirmation de la part de votre assureur que celui-ci a pris bonne note de ce changement.