BEFR - Car Insurance BA - 728x90

Guide du covoiturage

Le covoiturage, qu’il soit occasionnel (lors des départs en vacances), ou quotidien, (ex : les trajets domicile/travail), consiste à regrouper dans une seule voiture plusieurs personnes effectuant le même trajet, en partageant les frais de transport.

Principe du covoiturage :

covoiturageLe covoiturage peut être organisé soit directement entre conducteurs et passagers, soit par l’intermédiaire d’une association ou d’une entreprise. Avec deux modes de fonctionnement possibles :

  • Utilisation à tour de rôle de la voiture de chaque covoituré, qui est ainsi alternativement conducteur et passager.
  • Utilisation d’un seul véhicule et participation des passagers aux frais de déplacement (carburant, stationnement, …).

Comment trouver un conducteur ou des passagers ?

De nombreux sites Internet facilitent la mise en relation entre conducteurs et passagers éventuels : Echange des coordonnées, des conditions souhaitées de voyage, mode de partage des frais,….

Parmi les sites les plus réputés et fréquentés, citons :

Sur ces sites, vous pourrez rechercher des personnes désirant faire du covoiturage ou placer vos propres coordonnées en ligne pour que d’autres personnes puissent vous contacter.

Avantages :

Moins cher

Rouler en voiture coûte cher ! De plus en plus cher même étant donné que le prix des carburants ne cesse d’augmenter. Il faut en outre également tenir compte des coûts d’amortissement et d’entretien de la voiture. Si vous additionnez tous les frais, vous constaterez que votre véhicule prend une part non négligeable dans le budget de votre ménage.

En faisant du covoiturage, vous diviserez les frais de carburant, de stationnement et autres frais avec les passagers de votre véhicule. Cela vous permettra de faire quelques économies bienvenues. Sur la plupart des sites Internet, vous pouvez facilement estimer ce que vous économiserez en covoiturant.

Plus vert

Le covoiturage permet de réduire le nombre de voitures en circulation, et donc les émissions de CO2. Vous contribuez donc à réduire la pollution et à lutter contre le réchauffement climatique.

Favoriser la baisse des embouteillages aux heures de pointe et des problèmes de stationnement => Vous contribuez à fluidifier le trafic autoroutier

Réduire les coûts d’entretien des infrastructures routières, moins utilisées => Vous contribuez moins à dégrader l’état des routes

Plus rapide

Moins de véhicule étant utilisé, vous contribuerez à la baisse des embouteillages aux heures de pointe et des problèmes de stationnement. Vous contribuez donc à fluidifier le trafic autoroutier

Plus convivial

Le covoiturage favorise la convivialité avec les collègues, les voisins ou toute autre personne rencontrée dans ce cadre.

Plus sûr

Moins de véhicules, moins de fatigue, moins de stress et donc logiquement moins d’accidents. Par ailleurs, en prenant la responsabilité de passagers, le conducteur est généralement plus concentré dans sa conduite, ce qui tend à réduire aussi le nombre d’accidents.

Plus solidaire

Le covoiturage permet d’assurer des trajets non couverts par les réseaux de transports publics. Il permet également aux personnes à mobilité réduite de se déplacer vers des lieux difficilement accessibles.

Conseils pour un bon covoiturage :

Pour que tout se déroule bien, fixez des règles :

Quel trajet ?

Mettez-vous d’accord sur les détours éventuels que vous devriez effectuer (aller chercher les enfants, faire des courses).

Qui conduit ?

Vous pouvez choisir un chauffeur qui conduira tout le temps ou changer à tour de rôle. Ne changez de préférence pas de chauffeur tous les jours, mais plutôt chaque semaine ou chaque mois.

Quel horaire ?

Convenez d’un horaire fixe à respecter et accordez-vous sur le temps d’attente si quelqu’un est en retard.

Quelle indemnisation ?

Fixez l’indemnité que vous réclamez aux passagers et choisissez un plan de paiement régulier (mensuel ou hebdomadaire p.ex.).

En cas d’empêchement ?

Sachez qui avertir et ce que vous devez faire en cas de maladie ou de voiture défectueuse.

Quelles contraintes ?

Mettez-vous d’accord sur le fait de fumer ou pas dans la voiture, sur le fait d’écouter ou pas la radio, …

Modalités du covoiturage :

Assurance

Si le covoiturage se fait à bord de votre véhicule, Il est préférable de déclarer le covoiturage à votre assureur et de lui demander les modalités d’application des garanties dans ce cadre :

  • L’usage déclaré dans votre contrat d’assurance voiture prend-il bien en compte le trajet du domicile au lieu de travail?
  • Si vous conduisez une voiture de fonction, êtes-vous autorisé à prendre des passagers ?
  • Certains contrats d’assurance peuvent contenir des clauses restrictives : informez-vous pour être sûr de bien être pris en charge en cas de sinistre !

Si vous souhaitez céder le volant de votre voiture à un des passagers

Vérifiez que votre contrat n’interdise pas le prêt de volant (clause de conduite exclusive). Celle-ci peut en effet prévoir que certaines garanties ne soient accordées que si la voiture est conduite par un conducteur nommément désigné dans le contrat (généralement votre conjoint).

La personne qui prend le volant apprécierait sans doute que ses propres dommages corporels soient couverts au cas où malencontreusement il devait survenir un accident. Veillez dans ce cas à ce que l’assurance conducteur soit incluse dans votre contrat d’assurance.

Au cas où le conducteur occasionnel est un conducteur novice (titulaire du permis depuis moins de trois ans ou ne pouvant justifier d’une assurance au cours des 3 ans précédant l’accident) : votre contrat peut prévoir une franchise plus élevée qui resterait à votre charge.
Sachez enfin que si le conducteur occasionnel provoque un accident, vous serez pénalisé d’un malus.

Fiscalité :

Le covoiturage, pour les travailleurs dans le cadre de leur trajet domicile / lieu de travail, donne droit à des déductions fiscales qui diffèrent selon que le covoiturage ait été mis en place à l’initiative des travailleurs ou à l’initiative de la société qui les emploie.

Le travailleur peut en outre soit opter pour la déduction forfaitaire de ses frais professionnels, soit choisir de prouver ses frais professionnels réels. Là-aussi, les règles diffèrent.

Le sujet étant relativement complexe, nous vous renvoyons vers des sites spécialisés dans la fiscalité ou le covoiturage pour obtenir davantage de détails à ce sujet (« covoiturage et déduction fiscale » dans votre moteur de recherche favori).

Attention
Le conducteur ne doit jamais accepter de rémunération supérieure à la contribution aux frais et ne réaliser aucun bénéfice sur ses trajets. A défaut, vous risquez d’être considéré comme faisant du transport de personnes, activité soumise à des assurances professionnelles et à un cadre fiscal spécifique.

Mots clés:

      Assurance Belgique
      Assurance Belgique
      Login/Register access is temporary disabled
      Comparer:
      • Total (0)
      Compare
      0
       Assurance auto Toruing
      MAINTENANT