BEFR - Car Insurance BA - 728x90

Les systèmes d’alarme pour voiture

Votre assureur peut vous imposer l’installation de systèmes d’alarme / de sécurité sur votre véhicule, notamment dans le cas où votre véhicule doit être assuré en omnium (contre le vol plus particulièrement).

Différentes sortes de systèmes existent actuellement sur le marché et sont généralement repris sous certaines catégories. Ainsi, chaque catégorie reprend certaines exigences réclamées par les assureurs.

systèmes de sécurité automobile NB : Rassurez-vous toutefois, votre assureur n’exigera l’installation d’un système antivol sophistiqué et coûteux que si votre véhicule est lui-même sophistiqué et coûteux (ou alors s’il s’agit d’un véhicule catégorisé sportif ou cabriolet par exemple). Entendez par là que la majorité des véhicules ne doivent pas disposer de système antivol particulier, autre que celui prévu d’origine lors de l’achat de la voiture.

A retenir :
Si votre assureur exige que vous installiez tel ou tel système d’alarme, il conviendra d’effectuer l’installation ! En cas contraire, et s’il devait y avoir vol de votre véhicule, votre assureur pourrait refuser d’intervenir ! Il serait en effet inopportun de payer une assurance qui n’interviendrait pas au cas où le risque venait à se réaliser … Sachez en outre que l’assureur peut aussi vous réclamer la preuve d’installation du système antivol … après le vol effectif de votre véhicule! Veillez bien à garder toutes les preuves que votre véhicule répond bien aux normes exigées par l’assureur.
Il y a lieu de distinguer les systèmes ANTIVOL (pour prévenir le vol) et les systèmes APRES VOL (pour tenter de retrouver la voiture volée).

Les systèmes antivol

  • VV1 / IM
  • VV2 / IA2
  • ou VV3 / AL2

Si un assureur exige l’un de ces systèmes, il faudra installer un système empêchant le vol de la voiture.

Les systèmes d’alarme IM (ou VV1 selon l’ancienne appellation)

systèmes d'alarmeC’est un système qui empêche la mise en route du moteur de la voiture. L’immobilisation est automatiquement activée après l’arrêt du moteur de la voiture, au plus tard lors de l’ouverture de la portière du conducteur ou à défaut dans un délai de 10 à 60 secondes suivant la coupure du moteur.
L’immobilisation est réalisée par une combinaison d’au moins deux actions empêchent le démarrage (la neutralisation du démarreur, la coupure de l’allumage, la coupure de la pompe d’alimentation en carburant, …).

A savoir :

Généralement, tout véhicule ayant été immatriculé au plus tard en 2008 dispose d’origine d’un tel système. Cependant, il conviendra toujours de vérifier si le système installé sur la voiture répond bien aux normes exigées par l’assureur. Questionner un concessionnaire de la marque automobile pour le vérifier.

Les systèmes d’alarme IA2 (ou VV2 selon l’ancienne appellation)

Ce système est également un système qui empêche la mise en route du moteur d’une voiture.
L’immobilisation est automatiquement activée après l’arrêt du moteur de la voiture, au plus tard lors de l’ouverture de la portière du conducteur ou à défaut dans un délai de 10 à 60 secondes suivant la coupure du moteur. L’immobilisation est réalisée par une combinaison d’au moins deux actions empêchent le démarrage (la neutralisation du démarreur, la coupure de l’allumage, la coupure de la pompe d’alimentation en carburant, …).

Ce système se distingue toutefois par l’existence d’une sirène en plus de la coupure moteur. Un signal acoustique est ainsi émis dès la détection d’une effraction. Cette détection se fait par la protection de toutes les portières, du coffre ou du capot (détection périmétrique) et par l’observation d’une modification de volume dans le véhicule (détection volumétrique).

Les systèmes d’alarme AL2 (ou VV3 selon l’ancienne appellation)

En réalité, ce système n’est pas réellement un système antivol étant donné qu’il n’empêche pas la mise en route du moteur. Ce système dispose uniquement de la même sirène que le IA2 et sert à compléter une coupure moteur déjà installée (montée d’origine ou IM) afin de lui conférer les caractéristiques d’un système IA2.
On le montera par exemple sur une voiture d’occasion équipé d’un IM, ce qui sera plus simple et moins cher que le démontage du IM et l’installation d’un système IA2.

Les systèmes après vol

  • CJ0/TT1/TT2
  • CJ1/AT2
  • ou CJ2/TT3/TT4

système destiné à tenter d’empêcher la disparition d’une voiture voléSi un assureur exige l’un de ces systèmes, il faudra installer un système empêchant le vol de la voiture.

En fonction de la manière dont le voleur s’est emparé de ces clés, on parle de :

  • car-jacking (violence à l’égard du conducteur)
  • home-jacking (violence à l’égard du propriétaire de la voiture à son domicile)
  • modus operandi garage (vol des clés dans la maison du propriétaire sans recours à la violence)

Les systèmes d’alarme TT1 ou TT2 (ou CJ0 selon l’ancienne appellation)

Il s’agit d’un système pourvu des moyens de communication nécessaires à la localisation d’une voiture volé. On recourt généralement à des satellites (GPS) pour la détermination du lieu où se trouve la voiture et au GSM pour la transmission des informations.
Il existe des système autonomes, TT1 (qui s’arme automatiquement si la voiture est déplacée avec le moteur éteint ou par un poste central après que le propriétaire de la voiture a donné l’alerte) et des systèmes intégrés, TT2 (qui s’arme automatiquement lorsque le moteur de la voiture est mis en route sans que la procédure de désactivation appropriée ne soit respectée ou lorsque un système de protection émet un signal d’alarme [détection d’une effraction, VV1, VV2, détection d’une déclivité, …]).

Les systèmes d’alarme AT2 (ou CJ1 selon l’ancienne appellation)

Le système AT2 (ou CJ1 selon l’ancienne appellation)Ce système empêche le voleur de continuer à circuler avec la voiture. Pour cela, la vitesse est réduite de manière à ce qu’elle atteigne 10 à 30 km/h.  En plus, une signalisation externe (signaux acoustiques et optiques) s’active afin de décourager le voleur à poursuivre sa route.
A aucun moment, la voiture, moteur tournant, n’est immobilisée. Ceci afin de ne pas mettre en danger la sécurité des autres usagers de la route. Ce n’est que si le moteur a été coupé pendant plus de 60 secondes que la voiture sera complètement immobilisée.

Les systèmes d’alarme TT3 ou TT4 (ou CJ2 selon l’ancienne appellation)

Un système CJ2 combine les fonctions d’un CJ0 et celles d’un CJ1, à savoir la localisation d’une voiture volé et l’immobilisation de ce véhicule après arrêt du moteur. Il ne s’agit pas d‘une réduction de la vitesse. La voiture est simplement immobilisée lorsque le moteur a déjà été coupé.

      Assurance Belgique
      Assurance Belgique
      Login/Register access is temporary disabled
      Comparer:
      • Total (0)
      Compare
      0
      MAINTENANT