BEFR - Car Insurance BA - 728x90

Assurance jeune conducteur

Le prix de l’assurance auto pour un jeune conducteur est bien souvent est jugé excessif et/ou dissuasif. Pourtant, une fois le permis acquis, il convient de souscrire une assurance pour l’auto récemment achetée. Comment faire dans ce cas ?

Pourquoi les tarifs sont-ils si élevés pour un jeune conducteur ?

jeunes conducteursCar statistiquement, il est démontré que les jeunes conducteurs sont plus souvent impliqués dans un accident de la route.

Entre autres critères, les assureurs fixent leurs tarifs selon le niveau de risque. Or, plus le risque est élevé, plus la cotisation sera élevée ! Et naturellement, c’est souvent les jeunes conducteurs qui représentent le plus gros risque. Le tempérament des jeunes ou leur fougue est plus propice aux conduites dangereuses. Leur manque d’expérience sur la voie publique représentent autant de dangers qui augmenter les risques d’avoir un accident.

Il n’est dès lors pas facile de trouver une assurance auto à un prix raisonnable pour les jeunes conducteurs!

En effet, du fait que vous êtes jeune conducteur, les compagnies d’assurance appliqueront alors une surtaxe en raison:

  • de votre âge
  • ou simplement parce que vous avez votre permis de conduire depuis peu de temps
  • ou encore parce que vous ne pouvez démontrer un historique auprès d’une autre compagnie d’assurance

La majoration pourra même atteindre les 100% au cours de la première année d’assurance, pour baisser petit à petit les années suivantes.

Le choix de la voiture : un critère important !

Le coût de l’assurance n’est pas identique pour chaque modèle de voitures. Le coût de l’assurance pour une petite voiture citadine de petite cylindrée sera moins élevé qu’une voiture sportive de grosse cylindrée. La prime d’assurance prend en effet plus d’ampleur en fonction que la valeur et la puissance de la voiture augmentent.

Donc, en tant que jeune conducteur, si vous souhaitez payer moins cher pour votre assurance auto, privilégiez les véhicules peu puissants (en terme de KW). La prime étant liée à la puissance de la voiture un assureur acceptera plus facilement un jeune avec une petite voiture.

Chez quel assureur signer un contrat ?

jeune conducteurLa stratégie la plus efficace est de faire jouer la concurrence ! Demandez des offres de prix à plusieurs compagnies d’assurance différentes. Il vous sera alors aisé de pouvoir comparer le montant des primes (sans oublier aussi de comparer les services qui vous sont proposés et les éventuelles limitations/exclusions qui vous seront imposées).

Il peut être opportun de se renseigner auprès de la compagnie d’assurance de ses parents. Généralement, ces assureurs font des offres intéressantes pour les enfants de leur clientèle. Surtout si ces derniers ont eu au cours des dernières années un comportement exemplaire sur la voie publique.

N’existe-t-il pas solutions alternatives ?

Il est évidemment tentant de contourner les règles et essayer par exemple de mettre une personne de sa famille plus âgée comme conducteur principale de la voiture, en lieu et place du jeune conducteur. Mauvaise idée !

En effet, en cas d’accident, si votre assureur découvre la supercherie, il pourrait invoquer la nullité du contrat. On parle alors généralement de fraude à l’assurance.

Par ailleurs, le jeune conducteur doit bien un jour ou l’autre avoir une assurance à son propre nom. Autant commencer dès le début, afin que son bonus/malus puisse descendre petit à petit.

Astuce
Pensez aux contrats de type 29/29 si vous êtes jeune conducteur. C’est un contrat spécifiquement destiné aux jeunes conducteurs, qui implique de respecter certaines règles.

refusQuelles conséquences ?

Outre l’annulation probable du contrat d’assurance et la difficulté de trouver un nouvel assureur, sachez qu’en cas d’accident en tort, votre assurance sera tenu d’indemniser la victime, et vous réclamera ensuite de lui rembourser par la suite le montant qu’elle a dû débourser (= droit de recours).

Les autres couvertures telles que l’assurance Omnium, la Protection Juridique ou l’assurance conducteur ne pourront être utilisées.

Donc, le fait de cacher des éléments ou déclarer des fausses informations pour économiser quelques euros peut au final coûter bien plus cher. Pensez-y avant de vous engager sur une telle voie …

A savoir :
Si vous ne conduisez qu’occasionnellement le véhicule de vos parents (vous n’êtes par conséquent et logiquement pas propriétaire du véhicule), demandez à l’assureur d’être repris nominativement et en tant que tel dans le contrat d’assurance de vos parents. Evidemment, vous ne pouvez utiliser cette solution que si réellement vous conduisez que de manière très occasionnelle avec le véhicule de vos parents.

Si ce n’est pas le cas et si l’assureur s’en aperçoit (accumulation de sinistres par exemple et à chaque fois vous êtes le conducteur du véhicule), les règles énoncées précédemment seront d’application aussi. Ce procédé n’entraînera qu’un léger surcoût mais lorsque vous devrez souscrire une assurance à votre propre nom, vous pourrez justifier que vous avez déjà été renseigné dans un contrat d’assurance précédemment. Vous pourrez, à coup sûr, bénéficier d’une tarification plus avantageuse.

      Assurance Belgique
      Assurance Belgique
      Login/Register access is temporary disabled
      Comparer:
      • Total (0)
      Compare
      0
      MAINTENANT