Quel siège auto pour les enfants ?

Si vous transportez un enfant à bord de votre véhicule, il est excessivement important qu’il soit correctement attaché (à savoir dans un siège auto adapté à son poids et sa taille). Sa sécurité en dépend !

Ne sous-estimez en aucun cas l’impact et le choc d’un accident sur un enfant. Un enfant n’a pas les mêmes réflexes qu’un adulte ou la même endurance ou le même poids et ne pourra donc anticiper un choc en tentant (vainement ?) de se protéger par exemple.

Ne tentez pas non plus de maintenir votre enfant à la force de vos bras : vous ne pourriez le retenir en cas de collision, votre enfant serait blessé … mais vous aussi probablement !

Quelques règles simples sont à respecter afin d’attacher efficacement vos enfants à bord d’une voiture. Donc conformez-vous-y !

Ce que dit la loi :

  • Les enfants de moins de 18 ans qui mesurent moins de 1m35 doivent voyager dans un dispositif de retenue pour enfants adapté.
  • Les enfants qui mesurent plus de 1m35 doivent voyager dans un dispositif de retenue pour enfants adapté ou utiliser la ceinture de sécurité. Toutefois, pour maximiser leur sécurité, il est recommandé de laisser votre enfant sur un rehausseur jusqu’à ce qu’il ait atteint la taille d’1m50 !
  • les véhicules ancêtres non équipés de ceintures de sécurité sont interdits aux enfants de moins de 1m35.

Retenez que ce n’est toutefois pas l’âge qui détermine comment ou à l’aide de quel dispositif doit être attaché l’enfant, c’est son poids et sa taille !

Y a-t-il des exceptions ?

Ces règles ne sont pas d’application pour les taxis, les véhicules transportant plus de 8 passagers, les autobus et autocars. Dans ces véhicules, tous les passagers doivent porter la ceinture aux places qui en sont équipées. Et dans les taxis, les enfants de moins d’1m35 doivent obligatoirement s’installer à l’arrière.

Par ailleurs, deux exceptions sont d’application pour les voitures / camionnettes (concerne uniquement les enfants de minimum 3 ans et de moins de 1,35m) :

  • Si les deux dispositifs de retenue pour enfants sont déjà utilisés à l’arrière et empêchent l’installation d’un 3ème système, un 3ème enfant pourra voyager :
  • A l’arrière sans dispositif spécifique de retenue pour enfants (port de la ceinture de sécurité normale)
  • A l’avant s’il est installé dans un dispositif de retenue pour enfants.
  • Occasionnellement et pour de courtes distances et si l’enfant transporté n’est pas celui du conducteur et si la voiture n’est munie d’aucun dispositif de retenue pour enfants, l’enfant peut voyager à l’arrière sans un tel dispositif (port de la ceinture de sécurité normale).

Les catégories de siège :

Les lits-auto (nacelles)

Faîtes attention qu’il s’agisse bien de lits-auto qui soient homologués pour un usage en voiture (système d’attaches et sangles appropriés). Notez cependant que ce type de lits auto protège moins efficacement le bébé qu’un siège auto de type « dos à la route ».

Idéalement, n’utilisez donc ce type de lit auto que pour de très longs trajets (ou pour des prématurés) et privilégiez directement les sièges de groupe 0.

Siège groupe 0 : de 0 à 9 kg

siège autoCe type de siège doit nécessairement être installé dos à la route. Ces sièges sont destinés aux nouveau-nés et aux enfants jusqu’à 9 kg. Le cou des jeunes enfants n’est pas suffisamment musclé pour pouvoir supporter un choc d’une telle ampleur. Face à la route, ils risqueraient d’importantes blessures à la moelle épinière et à leurs vertèbres notamment. Dos à la route en revanche, le choc est réparti sur l’ensemble du corps du bébé et le risque de blessures graves et de décès est fortement diminué.

N’oubliez pas si vous avez installé votre enfant dans un siège « dos à la route », de nécessairement déconnecter l’airbag passager ! En cas contraire et en cas d’accident où l’airbag se déploierait, l’enfant pourrait subir de graves blessures. Voire être mortel !

Siège auto groupe 0+ : de 0 à 13 kg

Bien qu’à partir de 9 kg, un enfant peut être installé face à la route, sachez que ce type de siège est conçu pour être placé dos à la route. Ne contrevenez pas à ces dispositions et si vous souhaitez absolument installer votre enfant face à la route, passez à la catégorie de siège supérieure (à partir de 9 kg).

Et n’oubliez pas si vous avez installé votre enfant dans un siège « dos à la route », de nécessairement déconnecter l’airbag ! En cas contraire et en cas d’accident où l’airbag se déploierait, l’enfant pourrait subir de très graves blessures !

Siège auto groupe 1 : de 9 à 18 kg

siège autoAvec un siège de cette catégorie et à partir de ce poids, l’enfant doit être installé face à la route. Ce type de siège dispose de leur propre système de ceinture (à 5 points généralement) qui permet de maintenir votre enfant plus correctement qu’avec une ceinture de sécurité à 2 ou 3 points.

Retenez toutefois qu’il est préférable de faire voyager un enfant dos à la route et que si la tête de votre enfant ne dépasse pas du siège, il sera plus en sécurité dans un siège de catégorie 0+).

En outre, retenez aussi que les sangles doivent être positionnées à hauteur des épaules de l’enfant afin de limiter le mouvement de la tête (au besoin, modifiez la hauteur des sangles sur le siège auto).

Siège auto groupe 2 : de 15 à 25 kg & groupe 3 : de 22 à 36 kg

siège autoDe 18 à 36 kg, vous pouvez installer vos enfants dans un rehausseur. Mais si la tête de votre enfant ne dépasse pas du siège de la catégorie précédente, n’hésitez pas à continuer à utiliser ce même siège (face à la route catégorie 1). Vos enfants y seront davantage encore en sécurité.

Plus que le poids, c’est la taille qui imposera l’usage d’un rehausseur. Rehausseur qui a pour vocation de positionner à hauteur correcte l’enfant, afin que la ceinture de sécurité puisse efficacement fonctionner le cas échéant (car si la ceinture est positionnée sur le ventre, cela pourrait causer des blessures graves à l’enfant).

Retenez en outre que les sangles doivent être positionnées à hauteur des épaules de l’enfant afin de limiter le mouvement de la tête (donc modifiez la hauteur des sangles sur le siège auto).

Siège auto multi-groupes

Il existe également des sièges multi-groupes, adaptatifs selon le poids de l’enfant :

  • Groupes 0/1 et 0+/1 : jusqu’à 18 kg
  • Groupe 1/2/3 : de 9 à 36 kg
  • Groupe 2/3 : de 15 à 36 kg

Bien qu’économiquement avantageux d’acheter ce type de siège (besoin moins fréquent de changer), il est préférable de privilégier des sièges à usage unique qui sont donc plus adaptés à chaque enfant, selon leur poids et leur taille. Par conséquent, à chaque étape, votre enfant a besoin d’un siège adapté.

Et après …

En Belgique, quand l’enfant a atteint la taille d’1m35, il ne doit plus être installé dans un siège spécifique et ne devra plus être attaché que par la ceinture de sécurité normale.

A l’étranger, les dispositions sont parfois différentes (à partir d’1m50 uniquement, par exemple). Renseignez-vous avant de passer la frontière !

A savoir :

  • Idéalement, un siège auto doit toujours être attaché. Même si aucun enfant ne l’occupe, car en cas d’accident, les sièges pourraient être propulsé vers l’avant ou sur le coté et par conséquent blesser les occupants de la voiture.
  • Pensez à régler l’appuie tête de la voiture afin qu’il n’entrave pas la bonne installation / disposition du siège enfant. Ou même à l’enlever si nécessaire.
  • Pensez également à régler la hauteur de la ceinture (dans sa position la plus basse) afin que votre enfant soit installé le plus confortablement possible et afin d’accroître sa sécurité.

Conseils avant d’acheter :

  • Choisissez un siège confortable
  • Demandez à votre enfant de l’essayer
  • Essayez le siège dans votre voiture
  • Vérifier que la ceinture est assez longue pour pouvoir fixer le siège comme indiqué dans le mode d’emploi.
  • Privilégiez un siège suffisamment large avec un dossier bien haut pour une utilisation longue durée.
  • Vérifiez que la longueur des sangles se règle aisément et rapidement.
  • Vérifiez que le siège ne bouge pas si vous le tirez  tirer vers l’avant ou sur les côtés.
  • Choisissez un siège facile à installer.
  • Si possible, demandez de faire un essai et/ou privilégiez les sièges avec fixations Isofix (= fixation directement à la structure de la voiture) qui garantissent une meilleure sécurité (si votre véhicule est équipé de ce dispositif, bien sûr) ainsi qu’une installation plus aisée et rapide).
  • Choisissez un siège qui offre une bonne protection latérale pour la tête de votre enfant.
  • Les protections latérales évitent que votre enfant s’appuie sur la portière. Cela évite donc qu’il soit blessé suite au déploiement latéral d’un éventuel airbag.
  • Evitez les sièges d’occasion (à moins de connaître son historique) dont l’état peut porter préjudice à la sécurité de votre enfant
  • Après l’achat, entraînez-vous à correctement attacher le siège-auto dans votre véhicule. Donc moins de stress quand vous passerez de la théorie à la pratique.
  • Vérifiez que le siège soit bien homologué selon la norme européenne. Mais aussi qu’il soit présent une étiquette telle que ci-dessous :

siège autoVoici comment déchiffrer cette étiquette :

  • 1. La dernière version de la Directive européenne est la ECE R44-04
  • 2. Catégorie de l’installation : universelle, semi-universelle, limitée, besoins spéciaux
  • 3. Classe de poids de l’enfant
  • 4. Code du pays où l’agrément a été réalisé
  • 5. Indice du pays où l’agrément a été octroyé
  • 6. Numéro d’agrément officiel, renvoie au rapport d’admission officiel
  • 7. Numéro de série unique
  • 8. Semaine et année de production
  • 9. Numéro d’article
  • 10. Code EAN
  • 11. Code-barres
  • 12. Fabricant

Donc, montrez l’exemple à votre enfant et bouclez vous aussi votre ceinture ! En toutes occasions !

Mots clés:

Assurance auto en Belgique
Assurance auto en Belgique
Login/Register access is temporary disabled